Hydrolyse par autoclave

HoSt réalise des unités de d’hydrolyse par autoclave. Le couple température/pression permet d’améliorer la biodégradabilité de la matière organique. Ainsi les matières habituellement difficiles à transformer par les bactéries (la lignine dans le végétal, et les cellules dans les boues) peuvent être fermentées. Ce prétraitement rend ainsi la matière organique plus accessible et le taux de conversion matière organique/biogaz est accru.

Dans l’autoclave, la température de la matière est portée à 140-180°C avec une pression de 4 à 10 bars, par injection de vapeur. Après une durée de rétention de 20 à 40 minutes, la matière est extraite. La vapeur libérée est recyclée pour une optimisation énergétique du système.

Effets de l’hydrolyse par autoclave

  • Accroissement de la production de biogaz
  • Réduction des boues : meilleure conversion en biogaz et améliore leur déshydratation ultérieure
  • Réduction des phénomènes de mousse
  • Réduction de la viscosité des boues (DS jusqu’à 12%) ce qui permet un plus grand éventail d’intrants
  • L’augmentation de la production de biogaz et le recyclage de la vapeur permet une amélioration du bilan énergétique jusqu’à l’énergie positive : la production d’énergie est supérieure à sa consommation.
  • Avec une réduction du temps de séjour en digesteur, grâce à une conversion en biogaz plus rapide, cela permet une réduction de la taille des digesteurs (réduction des investissements) ou une augmentation des intrants possibles (optimisation de l’installation).