La Valeur du Digestat: Billetterie avec Chaux

Après très ans de recherches intensives en coopération avec Saxion, un projet spécial et innovant de HoSt a trouvé une conclusion positive. Sous le nom de “Kassa met Kalk” (FR: billetterie avec chaux), des efforts considérables ont été déployés pour trouver une méthode permettant de récupérer les minéraux du digestat restant. Le produit résiduel, constitué de la biomasse fermentée, est encore souvent considéré à tort comme un déchet vide, de sorte que les substances précieuses restantes ne sont pas valorisées.

Gijs Olde Loohuis, ingénieur en procédés et R&D, déclare: “Il y a très ans, nous avons décidé que cela devait changer et nous avons uni nos forces à celles de Saxion. L’université a offert ses laboratoires pour nous permettre de mener des recherches fondamentales à petite échelle. Saxion a également fait appel à un certain nombre d’étudiants enthousiastes qui ont apporté leur expertise dans les phases de recherche, de test et de développement. Nous avons maintenant atteint la quasi-totalité de nos objectifs.”

Séparation par la chaux

La partie la plus importante du projet consistait à trouver le moyen le plus optimal de récupération les minéraux précieux à partir de digestats. L’utilisation de la chaux améliore l’efficacité de la séparation. De cette manière, il est possible de récupérer l’azote et le phosphate en tant que matières premières distinctes de manière économiquement viable. En outre, nous avons examiné le CO2, un acide plus faible qui a son importance. Il y en a en abondance: le biogaz contient 45% de CO2, par exemple. On en a fait un usage intelligent pour optimiser la récupération de l’azote.

La nouvelle méthode de séparation du digestat

Sur la base du projet, le processus de séparation a été optimisé et une conception a été livrée pour permettre la mise en œuvre du processus. La meilleure nouvelle selon Gijs: “C’est faisable en pratique et moins cher que la méthode traditionnelle d’élimination de l’azote. Il peut donc également être utilisé dans nos installations de biogaz!

L’étude “Kassa met kalk” a été rendue possible par le Fonds européen de développement régional (FEDER). Le FEDER est l’un des fonds structurels européens. Avec le FEDER, l’UE veut réduire les différences économiques entre les régions européennes.