Installation d’une hydrolyse par autoclave

HoSt a construit dans l’usine de traitement des eaux une installation de méthanisation des boues. Dans le cadre de son activité de recherche et développement, HoSt a complété cette installation d’une hydrolyse par autoclave.

L’addition de cette hydrolyse a permis l’ augmentation de la production de biogaz dans une proportion importante. L’hydrolyse par autoclave (TDH) les boues d’épuration consiste à chauffer les boues jusqu’à 160 degrés tout en les maintenant à haute pression.

Réduction de dépenses

Ce prétraitement permet de faciliter l’accessibilité des bactéries de la méthanisation à la matière organique incluse dans des structures difficilement dégradables comme la lignine dans les végétaux et les cellules dans les boues. Ainsi à Echten ce prétraitement a permis d’augmenter la production méthanogène de 20% et de réduire dans les mêmes proportions le volume de boues présent dans le digestat et faciliter ainsi leur

déshydratation.

PROCESSUS D’HYDROLYSE PAR AUTOCLAVE

Températures 140 – 180 °C
Pression 4-10 bars
Temps de rétention 0- 60 minutes
Récupération d’énergie Récupération d’énergie grâce à la réutilisation de la vapeur flash

L’hydrolyse par autoclave assure en environ 30 minutes la dégradation de la structure cellulaire, afin d’obtenir davantage de biogaz. Ce traitement permet en outre de répondre aux normes d’hygiénisation. Le processus TDH se déroule par batch, la matière étant chauffée par injection de vapeur. Après avoir été chauffée, la matière est soumise au flash, la vapeur libérée étant alors utilisée pour chauffer la matière du lot suivant.

EFFETS DE L’HYDROLYSE PAR AUTOCLAVE

  • Accroissement de la production de biogaz
  • Réduction des boues : meilleure conversion en biogaz et meilleure déshydratation ultérieure
  • Réduction des phénomènes de mousse
  • Réduction de la viscosité des boues, ce qui permet d’augmenter la charge du digesteur
  • Bilan énergétique positif : l’augmentation de la production de biogaz et le recyclage de la vapeur lors du flash entraîne une production d’énergie supérieure aux coûts énergétiques (si l’on utilise de la vapeur issue de l’unité de cogénération)
  • La matière est transformée plus rapidement dans le digesteur. Cela permet de réduire la taille du digesteur ou d’augmenter les intrants