HoSt intensifie l’investissement et l’exploitation de ses propres usines de biogaz avec un nouveau microferm

Avec la récente mise en service d’une autre usine Microferm de transformation du fumier en GNR aux Pays-Bas, cette fois à Boornbergum, HoSt intensifie l’investissement et l’exploitation de ses propres systèmes de bioénergie. En investissant dans ses propres usines de biogaz, HoSt permet aux agriculteurs disposant de suffisamment de fumier ou de matières premières agricoles disponibles toute l’année de réaliser une usine de biogaz sur leur propre site sans investissement financier propre.

HoSt est la société la mieux implantée aux Pays-Bas dans les petites usines de transformation du fumier en GNR et a d’autres Microferms en vue pour cette année.

“C’est la clé pour créer davantage d’installations d’énergie renouvelable spécifiques à l’industrie agricole afin de faire progresser rapidement l’élevage durable”, déclare Sjaak Klein Gunnewiek, directeur commercial des usines de biogaz chez HoSt.

La digestion du fumier combinée à la valorisation du biogaz pour la production de biométhane est la clé de la transition énergétique et de la réduction des émissions d’azote et de méthane.

Biométhane à Boornbergum

Le projet Microferm à Boornbergum fait partie de l’initiative “Jumpstart” dans le cadre de laquelle HoSt coopère avec la coopérative laitière FrieslandCampina. Le fumier des 550 vaches laitières est digéré en anaérobiose pour produire 40 Nm3 de biométhane par heure, ce qui correspond au total à 1,5 fois le nombre de ménages du village frison de Boornbergum.

Pour en savoir plus sur le Microferm ou nous contacter pour plus d’informations sur l’usine de biogaz Microferm ou sur les possibilités d’investissement ou d’exploitation par HoSt.