HoSt construit une unité agricole innovante de biométhane à grande échelle à Noyal-Chatillon, près de Rennes

HoSt construit une unité agricole innovante à grande échelle de purification de biogaz en biométhane, pour injection dans le réseau de gaz dans un élevage bovin à Noyal-Chatillon, près de Rennes. Des caractéristiques innovatrices pour diminuer la consommation énergétique de l’unité tout en facilitant l’entretien permettent à l’installation d’avoir des performances optimales. HoSt est le fournisseur unique pour ce projet clé en main dont la fin des travaux est prévue novembre prochain.

Les installations de biogaz HoSt sont reconnues pour leurs toits à double membrane isolée brevetée. Dans le cadre de ce projet sur l’élevage bovin ‘Castelmetha’, les réservoirs de digestion sont équipés de toits à double membrane à double isolation. Grâce à la conception spéciale des toitures isolées, une rétention maximale de la chaleur et une propagation minimale des odeurs sont assurées. Associé à un système avancé de récupération de chaleur et à une isolation supplémentaire du réservoir, l’efficacité énergétique est optimale. Un système d’échange de chaleur externe est utilisé, au lieu d’un système de chauffage interne, pour faciliter l’entretien.

Pour une granulométrie optimale de la matière première, le système d’alimentation en combustible solide est équipé d’une double vis d’incorporation. De plus, le système intégré HoSt Ruminator System recircule la matière première du digesteur, la broie et la réintroduit dans le digesteur. Ce procédé empêche la formation de couches flottantes de biomasse et permet une digestion anaérobique idéale pour une production optimale de biogaz.

“Ce projet est plein d’innovations qui indiquent que nos technologies sont en constante évolution pour fournir les installations les plus optimales et les plus performantes”, déclare Jean-Sébastien Tronc, directeur commercial de HoSt France.

POSSIBILITE D’EXTENSION

Dans un premier temps, l’unité de biogaz produira 140 Nm3 de biogaz par heure à partir d’un maximum de 10 950 tonnes de fumier de bovins et d’ensilage de maïs par an. Dans le système de biométhane, le biométhane est mis à niveau grâce à la technologie de séparation par membrane pour atteindre 75 Nm3 de biométhane par heure, qui est injecté dans le réseau de gaz. Il est prévu d’étendre l’installation à 200 Nm3 de biogaz par heure et 110 Nm3 de biométhane par heure. Grâce à l’équipe de service et de maintenance HoSt disponible sur place, un service d’entretien et un stock de pièces de rechange sont garantis 24/7.