La brasserie néerlandaise Grolsch va produire du biométhane avec la technologie HoSt

Enschede, janvier 2022 – La bière Grolsch, qui se distingue par sa couleur verte, devient encore plus verte maintenant que Royal Grolsch – en plus d’utiliser la chaleur durable de Twence – opte également pour la production de biométhane (gaz vert). La société néerlandaise de bioénergie HoSt récupérera le biogaz de la station d’épuration de Grolsch et installera un système de valorisation du biogaz qui produira chaque année plus d’un million de Nm3 de biométhane à partir du biogaz. Une coopération régionale pour un processus de brassage de la bière plus écologique et un réseau gazier régional plus écologique. Cette alternative durable au gaz naturel fossile fournira du gaz qui équivaut aux besoins en gaz d’environ 700 ménages.  

Du biogaz au biométhane

D’ici à la fin de l’année, plus des deux tiers des besoins en chaleur de Grolsch seront satisfaits par la chaleur durable de la société de gestion des déchets Twence, acheminée par une nouvelle canalisation souterraine. Grâce à cet approvisionnement en chaleur, la totalité du biogaz de Grolsch ne pourra plus être utilisée directement pour ses propres besoins en chaleur. Par conséquent, le biogaz produit sera transformé en biométhane dans la nouvelle unité de valorisation du biogaz construite sur le site de la brasserie. “Avec l’arrivée du pipeline de chaleur, il est nécessaire de donner au biogaz une autre utilisation, dans laquelle il est encore exploité de manière optimale : le biométhane est une application durable et efficace qui a fait ses preuves. Nous sommes très fiers de cette étape dans le cadre de notre transition énergétique, en combinaison avec les projets d’achat de chaleur durable et de choix d’électricité 100% verte. Toutes ces initiatives nous rapprochent grandement de notre objectif d’être une brasserie neutre en carbone d’ici 2025 !” a déclaré Susan Ladrak, responsable du développement durable chez Grolsch. “En fait, en prenant ces mesures, nous réduisons nos émissions de CO2 dans les champs d’application 1 et 2 combinés de plus de 85%.” Les préparatifs de la nouvelle usine battent leur plein. Il est prévu que le biométhane puisse être livré au réseau de gaz à partir du troisième trimestre de 2022.

Collaboration régionale

Le développement et la construction de systèmes de biométhane contribuent à la transition énergétique dont HoSt est un élément moteur. Dans cette collaboration régionale, Grolsch livre le biogaz à HoSt et HoSt fournit la technologie qui restera sous la propriété et la gestion de HoSt. “Plus de la moitié des systèmes de biométhane aux Pays-Bas sont construits par HoSt et les collaborations de type “energy-as-a-service” comme celle-ci deviennent de plus en plus courantes. Cette variante durable du gaz joue un rôle clé dans la transition énergétique et, grâce à nos technologies, nous sommes en mesure d’apporter des réponses à la fois à la question de l’énergie et à celle des déchets. Le biométhane est parfaitement adapté au réseau de gaz existant et aux mesures de durabilité prises dans les bâtiments existants et dans l’industrie. Le gouvernement encourage fortement la production de biométhane et il existe un grand besoin d’alternatives aux combustibles fossiles”, déclare Jelle Klein Teeselink, directeur général du groupe HoSt. “Une partie des plans du gouvernement néerlandais comprend des objectifs de mélange obligatoires pour les fournisseurs de gaz afin d’ajouter du gaz renouvelable à leur offre, mais nous constatons également une forte augmentation de la demande au niveau international sur tous les continents. Nous sommes très fiers de cette collaboration à proximité de chez nous. Les Pays-Bas ne sont pas un leader en matière d’énergie provenant de sources renouvelables, mais le pays a de grandes ambitions. Chaque initiative est un pas en avant.

Valorisation du biogaz

La production de biométhane à partir de biogaz se fait au moyen de la technologie des membranes. En quelques étapes efficaces, les membranes séparent le méthane du CO2 et des autres composants. La teneur en méthane du biogaz est portée au niveau souhaité, après quoi le biométhane est le résultat final. Un gaz durable ayant les mêmes propriétés que le gaz naturel. Sur place, le biométhane, y compris la fameuse odeur de gaz (THT), est livré au réseau de gaz (naturel) existant. Le gaz produit a une teneur en méthane de 89%.

__

Sur la photo – de gauche à droite : Jelle Klein Teeselink (directeur général HoSt), Susan Ladrak (responsable de la durabilité Grolsch), Ben Olde Keizer (responsable des ventes régionales HoSt), Danïel Platvoet (responsable des services publics Grolsch).