Microferm

HoSt Microferm: de l’énergie durable à partir du lisier

HoSt a lancé il y a quelques années un nouveau concept : Microferm. Depuis lors, Microferm s’est développé pour devenir un produit unique destiné aux éleveurs qui souhaitent traiter et méthaniser leur propre lisier à petite échelle.

Une technologie unique et compacte « plug & play » permet de produire de l’électricité et de la chaleur utile à partir du lisier de l’exploitation concernée. Ce procédé ne nécessite pas l’apport de co-produits. Le concept Microferm convient en particulier aux entreprises agricoles produisant suffisamment de lisier, comme les élevages bovins et porcins, ainsi que les ateliers d’engraissement de veaux.

Le digesteur Microferm offre plusieurs caractéristiques uniques. Il consomme peu d’énergie grâce à une technique de mélange très efficace (baisse de 70 % de la consommation d’énergie par rapport aux techniques de méthanisation habituelles). L’utilisation d’une petite cuve entièrement isolée réduit également de moitié la consommation de chaleur.

Le maintien de la température du digesteur à de basses températures extérieures est un problème qui se pose lors de la fermentation du lisier avec les techniques habituelles. Le digesteur Microferm reste par contre toujours à la bonne température, même à une température extérieure de -20 degrés.

Microferm en France

Microferm produit électricité et chaleur renouvelable par cogénération du biogaz issu du traitement de 100% de sous-produits agricoles (lisier, menues pailles et refus d’aliments).

Angers_Microferm

Les avantages du concept de HoSt Microferm :

Autosuffisance énergétique

Le concept Microferm permet à l’exploitation agricole de subvenir entièrement à ses propres besoins énergétiques et de ne plus être affectée par de futures hausses éventuelles du prix de l’énergie.

Fournisseur d’électricité

L’électricité en surplus est livrée au réseau électrique sous forme de courant « vert ».

Lisier de grande qualité

L’azote présent dans les substances organiques est transformé en azote minéral, ce qui améliore l’action du lisier. Il en résulte des économies en termes d’engrais chimiques.

Émissions réduites de gaz à effet de serre

La forte diminution des émissions de méthane, un gaz à effet de serre nocif, permet d’obtenir des étables pauvres en émissions. L’exploitation agricole réalise ainsi d’importantes réductions d’émissions d’ammoniac et de méthane, anticipant les futures réglementations dans ce domaine.

Indépendance vis-à-vis des matières premières externes

Le concept Microferm utilise uniquement le lisier provenant de l’élevage concerné. Il ne nécessite donc pas l’apport de grandes quantités de flux résiduels biologiques ni de lisier, comme dans la co-fermentation. Les variations du prix des matières premières n’affectent donc pas le rendement opérationnel.

Robustesse et fiabilité

De taille relativement réduite par rapport à un système de co-fermentation, l’unité Microferm ne nécessite pas de systèmes d’alimentation complexes.

Réalisation rapide

Le digesteur et la centrale de cogénération sont entièrement préfabriqués, simplifiant grandement leur installation sur site. Le système peut donc être réalisé rapidement et à un prix avantageux.

Pour en savoir plus sur les avantages et les possibilités offerts par le concept Microferm, vous pouvez télécharger la brochure ci-dessous ou prendre contact avec HoSt.